Comment j’ai choisi RDDC

« Je travaille à RDDC depuis peu, mais j’ai déjà beaucoup appris. Les recherches de haut calibre, les collègues sympathiques et les collaborations internationales font de RDDC un lieu de travail fantastique. Je sais que mes travaux de recherche seront utiles pour les Forces armées canadiennes et la défense du Canada, et je trouve cela très gratifiant. Je suis très heureuse de faire partie de la famille de RDDC. »

—Natalie est une scientifique de la Défense qui travaille dans le domaine de la cyberdéfense.

Recherche et développement pour la défense Canada (RDDC) a la réputation d’être un employeur de choix, pas seulement parce que le travail y est intéressant en soi, mais aussi parce que l’ensemble des employés éprouvent un sentiment d’appartenance à l’organisation. Les experts qui travaillent à RDDC sont issus de divers domaines, cultures et milieux et ils ont tous à cœur la défense et la sécurité du Canada.

« J’aime le fait que mon travail soit relativement diversifié. Je travaille au sein d’une équipe qui contribue à une multitude de projets et à différents environnements d’essai. Habituellement, je participe à beaucoup d’essais en mer, ce qui m’amène à utiliser divers types d’équipement. Mes journées ne se ressemblent pas. Un jour, j’effectue la surveillance de plongeurs dans un port, et un autre jour, je me trouve à 800 km du pôle Nord à travailler sur la glace. C’est fantastique. »

—Chris est un technologue qui travaille dans la démonstration de la technologie en appui à des essais menés un peu partout dans le monde.

Un grand nombre de scientifiques, technologues et ingénieurs travaillent à RDDC pendant de nombreuses années, parfois durant toute leur carrière et partagent une passion commune par la recherche scientifique et l’amélioration des Forces armées canadiennes, de la défense et de la sécurité du Canada.

« RDDC me donne la possibilité exceptionnelle de contribuer à des applications concrètes ainsi qu’au développement scientifique, ce qui serait difficile à faire au sein d’une université ou d’une entreprise. À RDDC, nous avons le sentiment que le monde s’ouvre devant nous et que nous devons simplement saisir toutes les occasions pour progresser sur le plan professionnel et participer à des découvertes scientifiques. »

—John est un scientifique de la Défense qui travaille à l’élaboration de contre-mesures médicales CBRN.

« Je suis récemment entré en fonction à RDDC en tant que scientifique de la Défense et je participe à des projets de recherche très intéressants. Je côtoie des gens fantastiques qui font de RDDC un excellent milieu de travail. Je trouve très motivant de travailler avec les Forces armées canadiennes sur les capacités de défense futures du Canada. »

—Pierre-Luc est un scientifique de la Défense qui travaille dans le domaine de la défense radiologique et des technologies de détection.

« Je travaille depuis plus de quatre ans au campus de Shirleys Bay du Centre de recherches d’Ottawa de RDDC et je bénéficie d’un bon équilibre entre le travail et ma vie personnelle. L’effectif diversifié, la franche camaraderie et les nombreux espaces verts en font le meilleur endroit où j’ai travaillé. »

—Sandra est agente d’approvisionnement au sein des Services généraux.

« Après avoir travaillé pendant quelques années dans le secteur privé, j’ai accepté un emploi à RDDC en raison des défis uniques en sciences et en technologie auxquels sont confrontées les Forces armées canadiennes. Afin de trouver des solutions physiques et médicales pour contrer les risques biologiques auxquels sont exposées les Forces armées canadiennes, j’ai constaté que je devais travailler avec des experts dans d’autres domaines en adoptant une approche multidisciplinaire, ce qui se révèle très stimulant. Travailler à RDDC me permet de communiquer facilement avec des experts canadiens et étrangers, dans tous les domaines des sciences et de la technologie. Ainsi, une équipe peut élaborer des solutions concrètes qui ont une incidence sur les militaires. Je suis fière de travailler quotidiennement avec des personnes dévouées et de pouvoir apporter une contribution.  »

—Nora est une scientifique de la Défense qui travaille dans le domaine de la défense biologique.

Les employés de RDDC sont reconnus pour leurs compétences, leurs talents et leurs contributions. Des programmes de perfectionnement professionnel, de gestion des talents et de mentorat sont offerts aux employés de RDDC pour faciliter l’avancement professionnel.

« Travailler à RDDC est le choix de carrière parfait pour moi. Tous les jours, j’ai l’occasion de mettre à profit mes compétences quantitatives et mes aptitudes en résolution de problèmes pour résoudre des problèmes complexes et concrets. Les solutions que mon équipe et moi-même élaborons peuvent avoir une incidence directe sur la sécurité et l’efficacité du ministère de la Défense nationale et des Forces armées canadiennes. Ce que je trouve le plus intéressant, c’est de travailler étroitement avec des militaires pour m’assurer que mon travail demeure pertinent, de collaborer avec des collègues au pays et à l’étranger pour trouver les meilleurs outils et techniques possibles pour résoudre les problèmes les plus difficiles et d’avoir l’occasion de voyager partout dans le monde. »

- Debbie est une scientifique de la Défense qui a offert du soutien en matière d’analyse et de recherche opérationnelle au vice-chef d’état-major de la Défense, à la Marine royale canadienne, au sous‑ministre adjoint (Gestion de l’information) et au Bureau central de RDDC.

« Depuis que j’ai joint RDDC, je suis passée de l’étude des nanomatériaux dans un laboratoire de physique appliquée à la recherche sur des questions liées à la sécurité publique. L’expérience s’est avérée très enrichissante; je peux constater l’incidence réelle de mon travail qui permet de protéger les Canadiens contre les menaces. J’apprécie également l’environnement d’apprentissage continu de RDDC. À l’époque où j’étudiais la physique, je n’aurais jamais imaginé acquérir de l’expertise dans des domaines tels que la gestion des situations d’urgence et les réseaux sociaux! »

—Kate travaille en sciences pour la sécurité.

 « C’est la raison d’être de Recherche et développement pour la défense Canada. Nous utilisons les connaissances scientifiques et la technologie pour répondre à tous les besoins des Forces armées canadiennes, tant au chapitre du recrutement et de la formation que sur le plan des exigences techniques pour l’équipement, de l’élaboration de la doctrine et de la prise en charge des militaires blessés et de leur famille. Notre travail consiste à rendre le leur aussi sécuritaire et efficace que possible. »

 —Steven Hughes est un ancien directeur de la section Sciences et technologies de la Marine, un scientifique de la Défense et le président exécutif du Groupe des systèmes maritimes du Programme de coopération technique.

Date de modification :