Le ministre MacKay annonce des investissements pour la sûreté et sécurité du Canada

Le 12 mars 2013

OTTAWA, ONTARIO – L’honorable Peter MacKay, ministre de la Défense nationale, a annoncé aujourd’hui que des investissements d’environ 20 millions de dollars dans de nouveaux projets de sciences et de technologie afin d’accroître la sécurité publique du Canada. Ces projets renforceront la capacité du Canada à réagir (anticipation, prévention, préparation, intervention et rétablissement) à des accidents graves, des catastrophes naturelles ou des actes terroristes et criminels par la convergence de la science et de la technologie avec la politique, les opérations et le renseignement.

« Notre gouvernement investit des ressources afin d’assurer que les Canadiens et leurs institutions présentent une plus forte résilience aux menaces contre la sécurité publique, au pays et à l’échelle mondiale », a affirmé l’honorable Peter MacKay, ministre de la Défense nationale. « Les plus grands esprits du gouvernement, de l’industrie et du milieu universitaire au pays et à l’étranger s’unissent pour soutenir l’acquisition de connaissances, ainsi que l’élaboration de conseils, d’outils, de processus et de stratégies qui sont essentiels à la protection du Canada. »

Les 26 projets sélectionnés provenant du secteur privé, académique et gouvernemental répondent  aux priorités scientifiques et technologiques pour la sécurité publique. Ces priorités ont été identifiées dans l’appel de propositions rendu public en septembre 2012. Les projets seront dirigés par 16 organisations fédérales, provinciales, territoriales et municipales différentes à l’échelle du pays conformément aux priorités de sûreté et de sécurité publiques. Ces projets sont  financés dans le cadre du Programme canadien pour la sûreté et la sécurité dirigé par le Centre des sciences pour la sécurité de Recherche et développement pour la défense Canada.

« C’est par l’entremise d’investissements comme ceux-ci que notre gouvernement continue à contribuer à la croissance de l’industrie canadienne », a déclaré l’honorable Vic Toews, ministre de la Sécurité publique. « Sécurité publique Canada est fier de collaborer avec le Ministère de la Défense nationale et Recherche et Développement pour la Défense Canada afin de soutenir des projets qui auront la plus grande incidence sur des questions préoccupantes pour la sécurité publique  et qui répondent aux priorités de sûreté et de sécurité publiques canadienne ».

Recherche et Développement pour la Défense Canada est le chef de file en matière de science et technologie dans le domaine de la sécurité et de la défense au Canada. En sa qualité d’agence qui relève du ministère de la Défense nationale du Canada, Recherche et Développement pour la Défense Canada fournit au ministère de la Défense nationale du Canada, aux Forces armées canadiennes, à d’autres ministères et aux communautés responsables de la sécurité publique et nationale le savoir-faire et les technologies requises pour défendre et protéger les intérêts du Canada, au pays comme à l’étranger.

-30-

La documentation ci-jointe renferme la liste des projets et des partenaires.

Note à l'éditeur / Directeur de nouvelles :

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les projets du gouvernement du Canada en sciences et technologie, communiquer avec :

Dale MacEachern
Gestionnaire des affaires publiques
Recherche et développement pour la défense Canada
613-992-7237
dale.maceachern@drdc-rddc.gc.ca

Paloma Aguilar
Attachée de presse pour le ministre de la Défense nationale
613-996-3100
Paloma.aguilar@forces.gc.ca

Lire davantage de nouvelles à propos de RDDC

Les astronautes doivent être de bons nageurs et à l’aise dans l’eau, car une bonne partie de leur entraînement se fait dans une piscine. Thomas Karakolis nage pendant l’un des tests d’aptitude qui fait partie du processus de sélection des candidats astronautes.

Un scientifique de la Défense était en lice pour un poste d’astronaute canadien

Thomas Karakolis, un scientifique de Recherche et développement Canada, était l’un des 72 candidats en lice pour le poste du prochain astronaute de l’Agence spatiale canadienne.
Le 24 mars 2017

Des opérateurs du 21e Régiment de guerre électronique de l’Armée canadienne procèdent à la simulation d’opérations offensives de guerre électronique menées contre des forces virtuelles, durant les expériences réalisées dans le cadre de JNEX-1.

Des experts Canadiens et Australiens font des expériences a Shirleys Bay

Des experts canadiens et australiens en guerre électronique ont mené la première expérience interarmées des effets non basés sur les munitions. Ces expériences aideront les Forces armées canadiennes à élaborer des capacités fondées sur le ciblage interarmées qui les aideront à utiliser des capacités basées sur les munitions et non basées sur les munitions pour neutraliser des attaques terroristes avant qu’elles arrivent.
Le 14 mars 2017

RDDC

Déclaration - le premier atelier du nouvel Institut de recherche en défense et sécurité

Déclaration de M. Marc Fortin, Ph. D., Sous-ministre adjoint (Science et technologie) et Chef de la direction de Recherche et développement pour la défense Canada
Le 27 février 2017

Des pompiers utilisent mousse pour eteindre feu de pétrole brut.

Exercise ATHENA galerie d'images

L'exercise ATHENA vise à former les pompiers et les premiers intervenants pour améliorer la réponse du Canada aux incidents comprenent des liquides inflammables transportés par les chemins de fer a l'Institut maritime du Québec à Lévis (Québec).
Le 27 février 2017

Des images colorées de cerveaux par scintigraphie.

Des résultats prometteurs concernant les traumatismes cérébraux

Les scientifiques de Recherche et développement pour la défense Canada (RDDC) analysent actuellement certaines protéines chez les rats afin de parvenir à mesurer les effets des traumatismes sur le cerveau.
Le 23 janvier 2017

Voir d'autres nouvelles
Date de modification :