Le ministre MacKay annonce des investissements pour la sûreté et sécurité du Canada

Le 12 mars 2013

OTTAWA, ONTARIO – L’honorable Peter MacKay, ministre de la Défense nationale, a annoncé aujourd’hui que des investissements d’environ 20 millions de dollars dans de nouveaux projets de sciences et de technologie afin d’accroître la sécurité publique du Canada. Ces projets renforceront la capacité du Canada à réagir (anticipation, prévention, préparation, intervention et rétablissement) à des accidents graves, des catastrophes naturelles ou des actes terroristes et criminels par la convergence de la science et de la technologie avec la politique, les opérations et le renseignement.

« Notre gouvernement investit des ressources afin d’assurer que les Canadiens et leurs institutions présentent une plus forte résilience aux menaces contre la sécurité publique, au pays et à l’échelle mondiale », a affirmé l’honorable Peter MacKay, ministre de la Défense nationale. « Les plus grands esprits du gouvernement, de l’industrie et du milieu universitaire au pays et à l’étranger s’unissent pour soutenir l’acquisition de connaissances, ainsi que l’élaboration de conseils, d’outils, de processus et de stratégies qui sont essentiels à la protection du Canada. »

Les 26 projets sélectionnés provenant du secteur privé, académique et gouvernemental répondent  aux priorités scientifiques et technologiques pour la sécurité publique. Ces priorités ont été identifiées dans l’appel de propositions rendu public en septembre 2012. Les projets seront dirigés par 16 organisations fédérales, provinciales, territoriales et municipales différentes à l’échelle du pays conformément aux priorités de sûreté et de sécurité publiques. Ces projets sont  financés dans le cadre du Programme canadien pour la sûreté et la sécurité dirigé par le Centre des sciences pour la sécurité de Recherche et développement pour la défense Canada.

« C’est par l’entremise d’investissements comme ceux-ci que notre gouvernement continue à contribuer à la croissance de l’industrie canadienne », a déclaré l’honorable Vic Toews, ministre de la Sécurité publique. « Sécurité publique Canada est fier de collaborer avec le Ministère de la Défense nationale et Recherche et Développement pour la Défense Canada afin de soutenir des projets qui auront la plus grande incidence sur des questions préoccupantes pour la sécurité publique  et qui répondent aux priorités de sûreté et de sécurité publiques canadienne ».

Recherche et Développement pour la Défense Canada est le chef de file en matière de science et technologie dans le domaine de la sécurité et de la défense au Canada. En sa qualité d’agence qui relève du ministère de la Défense nationale du Canada, Recherche et Développement pour la Défense Canada fournit au ministère de la Défense nationale du Canada, aux Forces armées canadiennes, à d’autres ministères et aux communautés responsables de la sécurité publique et nationale le savoir-faire et les technologies requises pour défendre et protéger les intérêts du Canada, au pays comme à l’étranger.

-30-

La documentation ci-jointe renferme la liste des projets et des partenaires.

Note à l'éditeur / Directeur de nouvelles :

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les projets du gouvernement du Canada en sciences et technologie, communiquer avec :

Dale MacEachern
Gestionnaire des affaires publiques
Recherche et développement pour la défense Canada
613-992-7237
dale.maceachern@drdc-rddc.gc.ca

Paloma Aguilar
Attachée de presse pour le ministre de la Défense nationale
613-996-3100
Paloma.aguilar@forces.gc.ca

Lire davantage de nouvelles à propos de RDDC

Anna Rae Green a l’exercice  PRECISE RESPONSE 2016

Employés des coulisses - Anna Rae Green

Anna Rae Green, supervise tous les scénarios radiologiques et veille à la manipulation et à l’élimination sécuritaire des agents radiologiques – elle est responsable de tout ce qui touche à la radiation pour l’Ex PRECISE RESPONSE 2016
Le 27 juillet 2016

Cette carte de la région côtière de la Colombie Britannique vise à montrer quelles régions de la province sont les plus à risque de tsunamis, d’après le type de notification que leurs habitants reçoivent (technologie de communication) et la puissance de ces systèmes de notification-portée du signal

Réduire le risque de tsunamis sur la côte ouest du Canada

De petits séismes secouent périodiquement la côte ouest du Canada, mais, comme le monde en a été témoin en Haïti en 2010, au Japon en 2011 et plus récemment au Népal en 2015, des séismes catastrophiques de grande envergure peuvent survenir à tout moment. Les conséquences désastreuses des sinistres, comme les catastrophes naturelles, ne peuvent pas être maîtrisées, mais elles peuvent être réduites.
Le 22 juillet 2016

Scott Holowachuk a l’exercice  PRECISE RESPONSE 2016

Employés des coulisses - Scott Holowachuk

Scott Holowachuk est le responsable des aspects biologiques que les participants devront affronter dans le cadre de l’exercice PRECISE RESPONSE de cette année.
Le 15 juillet 2016

Les juges évaluent le satellite au Laboratoire David Florida de l’Agence spatiale canadienne, à Ottawa, en Ontario.

Juger le Concours de conception d’un satellite pour un défi canadien

Apprenez-en plus sur l'expérience du scientifique de la Défense Patrick Gavigan, alors qu'il juge un concours pancanadien invitant des étudiants d’université à trouver des idées pour des microsatellites, de les concevoir puis de les construire.
Le 14 juillet 2016

Des participants de Recherche et Développement pour la défense Canada et de l’Expérience interarmées des Forces armées canadiennes dans l’Arctique (EIFACA) de 2016 font l’essai du véhicule Polaris Rampage pendant l’opération NUNALIVUT à Resolute Bay, au Nunavut, le 2 avril 2016.

Expédition extrême : essais des véhicules prototypes dans la région de l’Arctique

Renseignez-vous sur l’essai de RDDC qui portait sur des véhicules pendant l’opération NUNALIVUT.
Le 7 juillet 2016

Voir d'autres nouvelles
Date de modification :