Force aérienne

Recherche et développement pour la défense Canada (RDDC) facilite la prestation de conseils, la prévision, l’innovation et l’intégration en S & T à l’appui de l’efficacité opérationnelle et technologique de l’Aviation royale canadienne (ARC).

Programmes

Intégration de la Force aérienne

Permet à l’ARC d’avoir les outils, les connaissances et les concepts pour améliorer l’efficacité de la mission et la connaissance de la situation grâce à des capacités intégrées, interopérables et réseautées, dont des capteurs réseautés permettant une vue partagée de la situation opérationnelle.

Portée aérienne

Permet d’avoir une ARC optimisée et intégrée apte à mener des opérations à la grandeur du pays et à projeter sa puissance aérienne aux limites du territoire souverain du Canada et dans ses voies d’approches (cela comprend une capacité expéditionnaire complète).

Puissance aérienne

Permet d’avoir une Force aérienne apte à mener des opérations dans l’étendue de la puissance aérienne ainsi que dans des espaces aériens contestés avec la protection terrestre et aérienne contre les menaces, tout en remplissant des missions avec une capacité de la Force et des effets adaptés.

Souplesse aérienne

Permet à l’ARC de posséder de meilleurs outils pour utiliser de manière efficace et efficiente la génération de la Force et pour démontrer ses capacités, y compris la formation des pilotes et du personnel navigant. Cela comprend tous les aspects liés au soutien des systèmes, à l’efficacité humaine, à l’électricité et à l’énergie, ainsi qu’au soutien expéditionnaire.

Le Système non classifié de connaissance de la situation par télédétection (URSA) arrive à l’endroit où se déroule l’activité de soutien naval à Manama, à Bahreïn, le 28 décembre 2016. Le URSA servira à soutenir l'opération Artemis et la Force opérationnelle multinationale 150, dirigée par le Canada

La haute technologie spatiale améliore les opérations de déploiement

Depuis sa création en 2012, la Cellule des opérations spatiales canadiennes (COSC) a offert un soutien précieux dans le cadre des opérations des Forces armées canadiennes (FAC) en fournissant, tous les jours, une connaissance du domaine spatial, de l’information sur l’espace de combat et des capacités spatiales.
Le 5 janvier 2017

Date de modification :