Sûreté et sécurité publique

La gestion de ce domaine d’expertise se fait dans le cadre du Programme canadien pour la sûreté et la sécurité (PCSS) de Recherche et développement pour la défense Canada (RDDC), en partenariat avec Sécurité publique Canada. Le PCSS vise à renforcer la capacité du Canada à réagir (anticipation, prévention, préparation, intervention et rétablissement) à des accidents graves, à des catastrophes naturelles ou à des actes terroristes et criminels par la convergence de la science et de la technologie (S & T) avec la politique, les opérations et le renseignement.

Priorités

Menaces et dangers

Mettre en place des  solutions pour renforcer la capacité du Canada à réagir (anticipation, prévention, préparation, intervention et rétablissement) à des menaces chimiques, biologiques, radionucléaires et explosives (CBRNE), à des catastrophes naturelles et à des accidents graves.

Interdépendance des infrastructures essentielles (physiques et cybernétiques)

Mettre en place des capacités permettant d’améliorer la résilience, la fiabilité et la protection des installations, réseaux, services et actifs liés aux infrastructures physiques et électroniques du Canada.

Sécurité des frontières et du transport

Mettre en place des capacités permettant d’identifier les terroristes et les criminels, et de mettre fin à leurs activités, en améliorant les techniques, les technologies et les processus de surveillance, de contrôle, de perturbation et d’interdiction dont disposent les autorités frontalières et de sécurité du transport.

Systèmes de gestion des urgences et interopérabilité

Mettre en place des capacités pour améliorer le rendement, l’intégration et l’interopérabilité des capacités nationales et internationales de gestion de la sûreté, de la sécurité et des urgences, de même que des systèmes connexes (main-d’œuvre, outils et procédures).

Soutien scientifique et technique aux opérations et à l’analyse des opérations

Mettre en place des capacités adaptables permettant aux autorités de la sûreté et de la sécurité publique de réduire les risques associés aux grands événements planifiés, aux catastrophes naturelles, aux accidents graves et aux activités criminelles et terroristes. La mise en place de telles capacités englobe la coordination de l’accès aux connaissances et à l’expertise scientifique et technique, de même que le soutien analytique sur le terrain et virtuel, qui permet d’obtenir des avis fondés sur des données probantes aux fins de l’élaboration de politiques ainsi que de la planification et de la mise en œuvre de mesures d’urgence et de sécurité.

Innovation en matière de transition de la S & T

Explorer et mettre en œuvre des solutions novatrices aux fins de la transmission aux utilisateurs finaux des connaissances et des outils en matière de S & T.

Sécurité des intervenants d’urgence et efficacité opérationnelle

Mettre en place des capacités permettant aux policiers, aux pompiers, aux ambulanciers et aux intervenants spécialisés d’exécuter leurs opérations de façon sécuritaire et efficace. Cette priorité vise l’amélioration des outils technologiques de détection et de décontamination, des techniques judiciaires, de l’équipement de protection individuelle, des contre-mesures aux explosifs, de même que des normes et des processus connexes.

Des pompiers utilisent mousse pour eteindre feu de pétrole brut.

Exercise ATHENA galerie d'images

L'exercise ATHENA vise à former les pompiers et les premiers intervenants pour améliorer la réponse du Canada aux incidents comprenent des liquides inflammables transportés par les chemins de fer a l'Institut maritime du Québec à Lévis (Québec).
Le 27 février 2017

L'exercice de déraillement, mieux connu sous le nom d'Exercice VULCAN, se déroulera les 12 et 13 mars 2016 au Justice Institute of British Columbia (JIBC) à Maple Ridge (Colombie Britannique).

Exercice ATHÉNA - Exercice de déraillement de train

L’exercice de déraillement, mieux connu sous le nom d’Exercice Athéna, se déroulera les 25 et 26 février 2017, à l’Institut Maritime du Québec à Lévis (Québec). Transports Canada (TC) organise cet évènement en partenariat avec le Centre des sciences pour la sécurité de Recherche et développement pour la défense Canada (RDDC CSS). L’objectif principal de l’exercice vise à évaluer les lacunes et à déterminer les points à améliorer dans l’intervention du Canada en cas d’incidents mettant en cause des liquides inflammables transportés par voie ferroviaire.
Le 15 février 2017

Date de modification :